Place St-Pierre - Vatican

Visite du Vatican, une journée chez le pape!

On ne pouvait évidemment pas terminer notre premier séjour à Rome sans visiter le Vatican. Au programme: la chapelle Sixtine, la basilique Saint-Pierre et les musées du Vatican. Il vaut mieux prévoir une journée entière pour bien en profiter et ne pas se presser.

Etape 1: l’organisation

Rien n’est plus exaspérant en voyage que de perdre des heures dans une file ou de ne pas pouvoir profiter d’une visite à cause de la foule de touristes (Les touristes c’est les autres évidemment 😉 ).
Pour optimiser notre visite nous avons suivi 3 règles très simples qui se sont avérées très efficaces:

1. Acheter les tickets à l’avance sur internet et éviter les files au guichet
2. Y aller très tôt à l’ouverture pour éviter la foule
3. Priorité à l’attraction la plus populaire: la chapelle Sixtine! Vous aurez tout le temps de visiter les autres attractions à votre aise après

La première chose à faire est donc d’acheter les tickets d’entrée pour la chapelle Sixtine et les musées du Vatican en ligne sur le Site officiel Le ticket coûte 17€ en plein tarif, 8€ en tarif réduit (moins de 25 ans) plus 4€ de frais internet par personne, mais c’est justifié pour éviter de perdre des heures dans les files.
Il vaut mieux réserver les billets très tôt: en pleine saison toutes les dates ne sont pas disponibles.

A post shared by Incitygram (@incitygram) on

Pour aller au Vatican à partir du centre de Rome où nous logions, nous avons pris le métro ligne A direction Battistini, pour descendre à la station S. Pietro-Musei Vaticani. Encore 10 minutes de marche et nous étions devant l’entrée des Musées. Il y avait déjà foule mais avec nos réservations en main nous avons pu dépasser tout ce beau monde. Nous avons donc pu accéder rapidement aux guichets pour échanger nos vouchers contre les tickets d’accès. Une formalité.

L’entrée pour la chapelle Sixtine et les musées du Vatican coûte 17€ en plein tarif et 8€ en tarif réduit. Il faut ajouter 4€ de frais internet par personne

Comme nous étions un peu en avance pour l’ouverture, nous nous sommes arrêtés pour prendre un cappuccino chez Tommi’s Burger Joint. 2€80 pour deux boissons chaudes et une pâtisserie italienne, c’est pas beau? Le gérant est très sympa, il a pris le temps de discuter avec nous et nous conseiller pour la visite malgré le flux continu de clients qui passaient prendre leur café.
Il était un peu tôt pour tester les burgers + frites, la spécialité maison, mais nous avons noté l’adresse pour une prochaine visite. Allons donc voir ces chefs d’œuvres de Michel-Ange.

Etape 2: la chapelle Sixtine et les musées du Vatican

On ne va pas se mentir, s’il n’y avait pas la chapelle Sixtine, peu de monde penserait à visiter les 12 musées de la cité papale. Notre stratégie est donc claire: nous diriger vers la chapelle pour nous en mettre plein les yeux avant l’arrivée de la foule!
Une fois à l’intérieur, il faut suivre un circuit pour visiter les différentes salles et galeries. Ne vous attardez pas trop en chemin, courez directement à l’attraction principale, vous aurez tout le temps de refaire le circuit autant de fois que vous voulez après.

A post shared by Incitygram (@incitygram) on


Arrivés dans la salle, on lève les yeux et on admire. Les œuvres sont vraiment impressionnantes, et chaque détail est réalisé à la perfection. Une véritable prouesse technique et artistique quand on pense aux conditions de l’époque où elles ont été réalisées.
Au bout d’un moment, on finit par avoir mal au cou à force d’admirer le plafond, nous décidons de poursuivre notre visite de peur de choper un torticolis qui gâcherait la suite de notre séjour, d’autant plus que la salle commence à se remplir méchamment de touristes qui essayaient de prendre des photos des fresques sous les cris “No photo!” des agents de sécurité.
Le reste de la visite était plus détendu, certaines salles sont plus intéressantes que d’autres mais on a vite compris qu’on avait bien fait de privilégier la chapelle Sixtine. Il ne restait plus que prendre quelques photos sympas des fameux escaliers du musée et nous voilà sortis.

 

A post shared by Incitygram (@incitygram) on

 

Etape 3: la place Saint-Pierre et la basilique

L’entrée est gratuite pour cette partie du Vatican, ne vous laissez pas avoir par les sites qui proposent de vous vendre des billets.
Arrivés en plein milieu de la journée, cette fois aucune chance d’éviter la file! On n’a tout de même pas trop attendu pour accéder à la basilique Saint-Pierre vu qu’on était en Janvier et que ce n’est pas la période la plus chargée de l’année. Il nous a quand-même fallu patienter une bonne trentaine de minutes.

A post shared by Incitygram (@incitygram) on


Dans la basilique, tout est démesuré: les statues, les colonnes et le dôme sont très impressionnants de grandeur. En sortant de la basilique, prenez le temps d’admirer la vue sur la place Saint-Pierre et ses alentours.

A post shared by Incitygram (@incitygram) on

Pour revenir vers Rome, nous avons choisi de marcher au lieu de prendre les transports. Nous voulions voir le Castel Sant’Angelo et traverser son fameux pont avec les 12 statues pour nous rendre à Piazza Navona, un de nos coins préférés à Rome.
Le seul petit regret c’est de ne pas avoir pu visiter les jardins du palais du Vatican. La saison et le temps ne nous y ont pas particulièrement encouragés, mais notre visite a largement rempli ses promesses.

A post shared by Incitygram (@incitygram) on

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *